21ème CONCERT LYRIQUE DE GONTAUD

Le Concert Lyrique de Gontaud aura lieu

SAMEDI  8  OCTOBRE   2016

à 20 heures

 

 

en l'église de GONTAUD-de-NOGARET

 

 

Le programme de l’édition 2016 du Concert Lyrique de Gontaud sera exceptionnel, à la fois par la qualité de ses artistes et l’originalité des œuvres interprétées.

Nous retrouverons deux artistes qui avaient magistralement participés à la présentation de « La Traviata » en 2014 : Stéphane SPIRA au Piano, et Isabelle PHILIPPE soprano dans le rôle de Violetta.

Mais nous aurons aussi deux autres artistes qui nous feront découvrir le tango, ces mélodies brésiliennes déchirantes sensuelles indémodables, parfois fougueuses et drôles, frôlant la mort, l’amour, l’exil et l’espoir. Ces morceaux sud-américains seront chantés par José Luis BARRETO, magnifique baryton doublé d’une incroyable gestuelle théâtrale, accompagné d’Edouardo GARCIA au bandonéon, et au piano Stéphane SPIRA son complice et compositeur.

Nous sommes certains que vous passerez une soirée de grande et rare qualité.

 

Programme en trois parties:

- Stéphane SPIRA en soliste au piano

- De l’opéra avec Isabelle PHILIPPE accompagnée par Stéphane SPIRA

- Tangos avec José Luis BARRETO, Edouardo GARCIA au bandonéon et Stéphane SPIRA

 

 

Le KIWANIS CLUB DE MARMANDE organise ce concert entièrement au profit de l’association « La Mouette » qui s’occupe des enfants violentés.

Nous remercions les nombreux sponsors sans les dons desquels cet événement n’existerait pas.

Stéphane SPIRA
Pianiste 

A l’âge de six ans, Stéphane Spira commence ses études musicales par le violon et se révèle très vite doué pour la musique.
Titulaire de la Médaille d'Or de l'Union des Conservatoires de Région et du Diplôme Supérieur de Musique de Chambre de l'Ecole Normale de Musique de Paris, il se produit sur différentes scènes en tant que soliste et musicien de chambre,
notamment à la Fondation Cziffra et à la Salle Cortot.

Mais le piano l’attire irrésistiblement et se révèle être sa véritable vocation. . Il entre à l'École Normale de Musique de Paris, où il étudie pendant quatre années. Lauréat du Concours Européen Claude Kahn en 1992, il est Diplômé d'Honneur au Concours International Maria Canals de Barcelone en 1996.

Puis l'enseignement de Brigitte Engerer lui permet d'enrichir son répertoire. Il donne alors de nombreux concerts en France et à l'étranger. Ses interprétations de Beethoven, Chopin, Liszt et Schumann lui valent d'élogieuses critiques.

A sa carrière de pianiste soliste, il associe celle de musicien de chambre et de musicien 
de spectacle.
De sa rencontre avec José Luis Barreto, baryton, est créé le spectacle « Tangolied » pour lequel il écrit les arrangements musicaux. Ce spectacle a reçu le label du "5ème Centenaire des Amériques" du Ministère des Affaires Etrangères.

Stéphane Spira affectionne également les spectacles qui associent musique et théâtre.

Avec Svetlana Lifar, mezzo-soprano, et Xavier Béja, comédien, il crée le spectacle « Pouchkine », représenté dans divers théâtres (Grand Théâtre de Tours, Opéras de Lille, Nancy...).

Stéphane Spira a été également chef de chant pendant 10 ans au Conservatoire du Centre de Paris, au CRR de Versailles et professeur de violon et piano dans différents conservatoires.
Stéphane Spira a été aussi de 2002 à 2005 le directeur artistique de la saison musicale de la Halle Saint-Pierre à Paris (Musée de la Ville de Paris).

En 2014, il fonde Le Festival de Musique Les Spiriades, dont il est le Directeur artistique. Les 2 premières éditions du Festival, en juillet 2014 et 2015 à La Frette-sur-Seine, remportent un beau succès auprès du public et des partenaires du Festival.

Son dernier CD « Voyage Musical en Terroirs de France » a obtenu « Le choix de France Musique ».

 

Isabelle PHILIPPE 
Soprano

Licenciée en mathématiques (CAPES), Isabelle PHILIPPE a fait ses études de chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris puis au CNIPAL. Elle participe alors à des master-classes avec notamment Christopher Underwood, Paul Von Schilhawsky du Mozarteum, Mady Mesplé, Michel Sénéchal, Irène Aïtof, et Yvonne Minton. Elle est lauréate de nombreux Concours Internationaux (F. Vinas de Barcelone, premier prix du concours Viotti-Valsesia en 1997, prix du meilleur chanteur étranger au concours Di Stefano, premier prix Opéra, prix du Public, prix d'Opérette 1998 à Marmande, Voix d'Or Opéra en 1998).

Elle se produit en récitals, en oratorios et à la scène, en France comme à l'étranger, dirigée par Jacques Mercier, Antonnello Allemandi, Manuel Rosenthal, Stéphane Denève, William Christie, Ari Rasliainen, ou encore Pascal Verrot, et mise en scène par Peter Mussbach, Alfred Kirchner et Pierre Barrat  (Lindburystudio  du Covent Garden, RTE de Dublin, Tonhalle de Zurich, Ludwigshafen, Milan, Palerme, Irun, New Theater de Tokyo, Concerthall de  Pékin, Opéra de Miskolc, Arsenal de Metz, Théâtre des Champs- Elysées, Opéras de Paris, Montpellier, Marseille, Avignon, Compiègne, Limoges, Metz, Massy, Clermont-Ferrand, Rennes, festival de St Céré).

Les principaux rôles qu'elle a interprétés sont : 

La Reine de la Nuit  dans La Flûte Enchantée de Mozart , Rosine dans Le Barbier de Séville de Rossini, Thérèse dans Les Mamelles de Tirésias de Poulenc, Leila dans Les Pêcheurs de Perles de Bizet , Eurydice dans Orphée de Gluck , Gilda dans Rigoletto de Verdi , Violetta dans La Traviata de Verdi , Blondchen puis Konstance, dans L'Enlèvement au Sérail  de Mozart, Le Feu, La Princesse, Le Rossignol ("L'Enfant et les Sortilèges" de Ravel), Lakmé (rôle-titre) , Zerbinette dans Ariadne auf Naxos de Strauss, Sophie dans der Rosenkavalier » de Strauss.

Régulièrement invitée par le Théâtre Impérial de Compiègne, elle y crée et y enregistre des rôles d’Opéras Français rares :  Dinorah  dans Le Pardon de Ploërmel de Meyerbeer -DVD chez Cascadelle , Haydée dans Haydée de Auber -DVD- , Isabeau de Bavière dans Charles VI de Halévy-CD- , Marianne dans les Caprices de Marianne de Sauguet –DVD- , puis Zerline dans Fra Diavolo de Auber.

Egalement interessée par la musique contemporaine, elle interprète notamment le rôle de La Reine dans  l’opéra de Pascal Dusapin, "Perelà"  à l'Opéra National de Paris et à l'Opéra de Montpellier (CD  paru chez "Naïve").  Elle chante aussi le répertoire baroque, tel l’opéra Serse de Cavalli au Théâtre des Champs-Elysées dans lequel elle chantait le rôle de Romilda.

Plus récemment, elle a interprété les trois rôles des Contes d’Hoffmann à Limoges, puis au Festival de Saint-Céré ; La Traviata et le rôle-titre de Thaïs à Metz, Sophie (Der Rosenkavalier) à Limoges et Mimi (La Boheme) au Festival de Saint-Céré. Parmi ses projets, on notera, Lucia di Lammermoor à Metz.

Elle a participé à la création du nouvel opéra de Pascal Dusapin, Perelà, mis en scène par Peter Mussbach, à l'Opéra National de Paris et à l'Opéra de Montpellier (rôle de La Reine), dont un enregistrement CD est paru chez Naïve.

José Luis BARRETO 
Baryton

 

José Luis Barreto surgit du coeur même du Rio de la Plata en Uruguay, chantant le Tango depuis l'âge de 9 ans en se produisant à la radio et à la télévision de Montevideo et Buenos Aires. Son amour pour le chant et son talent précoce l'ont tout naturellement mené vers le monde lyrique. Dès lors, il mène une double carrière, Tango et Lyrique.

"Un superbe baryton, plein de tendresse et de passion" : tel est décrit José Luis Barreto en 1987, au sortir de son premier spectacle en Europe, lorsque, engagé par le metteur en scène J. Romano, il interprète le rôle d'El Duende de l'opéra "Maria de Buenos Aires" d'Astor Piazzola. Il se produit aux côtés du violoniste G. Kremer, (Festival international de Gstaad), ou encore du bandéoniste J.-J. Mosalini pendant quatre ans, invité par son grand orchestre…

En 1997, il se joint à Ludovic Michel, pour créer l'ensemble Tanguísimo et le spectacle éponyme. Sa voix unique et son jeu théâtrale font de lui un chanteur exceptionnel.

Le compositeur argentin J. Zulueta écrit spécialement pour lui le rôle d'Augustin dans l'opéra-tango "Un tango pour Monsieur Lautrec", interprété à l'opéra de Nancy en 1999; puis le rôle de Juan de son opéra-tango "Che, Buenos Aires" (Exposition Universelle de Hanovre, 2000). Il interprète aussi l'oratorio "Paris Tango" dirigé par M. Piquemal à l'abbaye de Royaumont.

Il a été invité par l'Opéra de Catagne pour l'opéra "Le Dialogue des carmélites" de Francis Poulenc, à Nancy pour "Don Giovanni" de Mozart et par la compagnie La Clé des Champs pour le spectacle "A la vie, à l'amour".

D'une fougue dépouillée de tout cliché, expressif et drôle, José Luis Barreto revisite le répertoire des grands anciens (Gardel, Troilo, Piazzolla, Discepolo) en ressuscitant des mélodies déchirantes et indémodables. Avec son complice pianiste, Stéphane Spira, capable de faire résonner ces morceaux avec l'intensité dramatique d'un lied de Schumann, il crée "Tango-Lied", un récital de tango. Cette collaboration donne naissance à un disque, "Vuelvo al Sur", et un spectacle créé au théâtre de l'Ile Saint-Louis en 2006-2007.

Tout comme Béatrice URIA-MONZONE, José Luis Barreto était à Orange le 20 juin 2016 pour "Musiques en Fête", accompagné par l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Didier Benetti.

Dans ce Concert de Gontaud 2016, la voix lyrique, chaude et puissante de José Luis Barreto, associée à des arrangements originaux et subtils de Stéphane Spira et le bandonéon d’Edouardo Garcia, dévoilera la magie d’un tango passionné, magique, sensuel et intime.

Edouardo GARCIA
Bandonéon 

Né à Lanus en Argentine, Eduardo Garcia étudie le bandonéon avec son père ainsi que Daniel Binelli, Rodolfo Mederos, Nestor Marconi et Alejandro Barletta au Conservatoire National de Buenos Aires. Il fait des études d’harmonie, de composition et d’orchestration avec E. Criscuolo, Gustavo Beytelmann et au Centre d’Investigation Musicale à Paris.

A 20 ans il crée le sextet "Apertura" avec lequel il obtient de nombreux prix de composition et d’interprétation. Il joue aussi avec Horacio Salgan, Jorge Sobral, Orlando Tripodi, Tango x 2, Maria Estela Monti et se produit au théâtre, à la radio, télévision et en tournée en Amérique latine.
En 1992 il s’installe en France, joue et enregistre notamment avec le Cuarteto Cedron, Gustavo Beytelmann, Miguel Angel Estrella, Antonio Agri,
José Luis Barreto & Tanguísimo, Luis Rizzo, Quinteto Sur, La Orquesta Tipica de Cedron, Santos Chilemi, Minino Garay, Ombu, J.P.Poletti, François Béranger, Dimitra Galani, Abed Azrié, etc…

Au théâtre il travaille, entre autres, avec Alfredo Arias dans "Mortadela"” (Molière 93 meilleure comédie musicale) et "Mambo Mistico" au Théâtre de Chaillot, Karine Saporta "Cabaret Latin", Gérard Gelas "Virgil, l’exil et la nuit sont blues" au Festival d’Avignon, J.P.Armand "Satango" avec l’Orchestre National de Chambre de Toulouse, "America" au Palais des Congrès de Paris, "Otango" avec José Luis, et Tanguísimo en tournée européenne, etc…

Il est invité à plusieurs reprises en tant que soliste par l’Orchestre National de Chambre de Toulouse, l’Orchestre de Compiègne (Concert pour bandonéon et guitare d’Astor Piazzolla), Orchestre Symphonique de Mulhouse, la radio BBC "In Tune", et est appelé pour la création de la "Missa Urbana" de Francisco Obieta, des opéras "Che Buenos Aires" de Jorge Zulueta et Gerardo Romano (avec José Luis Barreto et Tanguísimo à l’Exposition Universelle d’Hanovre 2000), "Destino Tango" de Francisco Obieta (avec l’Orchestre Symphonique de Saint Gallen). Il crée également la musique pour les pièces : Tango Tangage (J.M.Piemme), Là-bas (Axelle Fontenay), La Boca (2004), Boca Nova (2006) (Emmanuèle Oger) et le film “Quejas de Bandoneon” de Julianne Schuller. En 2000, José Luis Barreto et Ludovic Michel font appel à ses talents pour rejoindre leur ensemble Tanguísimo avec lequel il parcourt le monde entier. En 2011 il crée le "Eduardo Garcia and The Edge String Quartet", quintet pour lequel il  compose une musique écrite à la périphérie du tango.

En tant que Soliste, Eduardo Garcia est régulièrement en tournée en Europe, Amérique et le Moyen-Orient.

Pour nous trouver :

KIWANIS CLUB DE MARMANDE
BP 10094
47202 MARMANDE Cédex

 

Téléphone : 05 53 84 48 20

 

SALON du CHOCOLAT

Le 11ème "Salon du Chocolat de Marmande" se tiendra les samedi 17 et dimanche 18 novembre 2018.

Cliquez ici pour en savoir plus

 

 

Vous pouvez visiter les précédents "Salon du Chocolat de Marmande" en cliquant ici

CONCERT LYRIQUE DE GONTAUD

Le 23ème Concert Lyrique de Gontaud aura lieu samedi 13 octobre 2018 à 20h en l’Eglise de Gontaud.

Cliquer ici pour en savoir plus.

 

 

Vous pouvez visiter les précédents "Concert Lyrique de Gontaud" en

cliquant ici

 

QUELQUES EXEMPLES de nos ACTIONS SOCIALES

Baptêmes de l'Air pour les enfants handicapés

Samedi 2 juin 2018, les enfants handicapés de l'ISEP de Tonneins, de l'IME de Lamothe, du CEAP de La Réole, et de la Cerisaie ont bénéficié de 10 rotations d'avions à l'aérodrome de Carpète.

11 850 euros pour du matériel profitant à l'enfance défavorisée

8 chèques ont été remis le 15 mai 2018 pour un montant total de 11 850 euros, partie des aides accordées cette année au profit des enfants défavorisés du Marmandais.

6 000 euros pour la lutte contre la dystonie

Le Concert Lyrique de Gontaud 2017 a permis de remettre un chèque de     6 000 euros à M. André AREIL vice-président de l'association "L'Etoile d'Argent" qui oeuvre pour la lutte contre la dystonie (maladie rare).

Hôpital de Marmande: service de pédiatrie

Mardi 19 juin 2017, notre Club a offert de nombreux jouets et ustensiles pour les petits enfants hospitalisés: 3 chaises hautes, 4 lecteurs de DVD, 1 matelas cocon pour bébé, des poupées, jeux de construction, etc.